Lettre ouverte de Monsieur Paul Didelon

Ceci est le texte inscrit par Monsieur Paul Didelon, maire de Pournoy-la-Chétive de 1983 à 2001, sur le registre des observations ouvert pendant la période de consultation publique. Il nous fait l’honneur de nous le confier pour le porter à la connaissance de tous :

« POURNOY-LA-CHETIVE village de 660 habitants coule des jours tranquilles dans le Sud Messin.

Stupeur fin septembre, la population prend connaissance d’un important projet d’unité de méthanisation porté par un agriculteur de Coin-sur-Seille. Énorme, quatre cuves, bâtiments et aire de stockage sur une parcelle de 32 900 m2.

Ceci à côté de nos superbes installations sportives et culturelles : « 2 courts de tennis, une salle polyvalente de 600 m2, un pas de tir à l’arc, un multi stade, jeux de quille et grand espace libre pour des manifestations diverses. » Aire de loisir que nos voisins nous envient.

Les maisons particulières dont les propriétaires craignent des dévaluations de plus en plus importantes.

Beaucoup de nuisance visuelles, sonores, risque bactériologique, dispersions toxiques, atmosphère explosive, fuite de méthane. Une usine à gaz, le risque zéro n’existe pas.

Un important cortège de tracteurs et remorques venus des villages voisins sur la RD5 jusqu’à 25 par jour. Combien de CO2 dégagé, de routes encombrées et glissantes par temps de pluie. Un accès des plus dangereux sur le chemin de d’exploitation, gènes importantes sur le trafic routier. Attention aux accidents de la circulation !

Installation écologique pour certain, rapport financier pour d’autres. Peu importe, le site est très mal choisi.

Ces installations peuvent trouver une place dans la campagne loin des habitations. Les terrains ne manquent pas au porteur du projet.

Monsieur Didier Martin, nouveau Préfet de Moselle, ne permettez pas l’installation sur ce site pour que POURNOY-LA-CHETIVE soit toujours « un village où il fait bon vivre ». Merci. »

Paul Didelon,

Maire honoraire

Ancien Maire de 1983 à 2001

Conseiller municipal de 1971 à 1983″

Enregistrer

Enregistrer

3 réflexions sur “Lettre ouverte de Monsieur Paul Didelon

  1. Conseiller municipal de 1977 à 1995, président fondateur de l’ASLC j’approuve sans réserve les termes de la lettre de Paul DIDELON avec lequel nous avons œuvré pour que Pournoy soit aujourd’hui ce village où il fait bon vivre.

    Jean-Paul GOETTMANN

    Aimé par 1 personne

  2. Fievet

    Il y a plus de cinquante ans, notre petit village était la scène de grands conflits . Depuis le bien-être était en place, la tranquillité où il est bon de vivre, depuis quelques semaines une ombre plane sur ce paisible village, alors NON au projet et le site sur lequel il a été prévu pour son ancrage !
    Solidairement vôtre.

    J'aime

  3. Une bordelaise

    Adossé un tel projet à un si joli village est un véritable scandale ! Monsieur le Préfet, ne détruisez pas l’environnement de Pournoy la chétive ni la tranquillité de ses habitants si fiers de leur ravissant village que j ai découvert et qu il faut préserver comme tous ces coins de terre où il fait si bon vivre et qui se raréfient parce qu un jour un projet est venu tout gâcher !!!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s