Avis consultatif des communes affectées par le projet d’unité de méthanisation : le bilan

Lundi 6 novembre, les conseils municipaux des deux dernières communes auxquelles il avait demandé de rendre un avis consultatif sur le projet d’implantation d’une unité de méthanisation à Pournoy-la-Chétive se sont prononcés quelques jours avant la date limite pour ce faire, fixée au 9 novembre 2017.

A Coin-les-Cuvry, commune qui serait particulièrement affectée par les nuisances olfactives et par le supplément de trafic, après une courte présentation du projet par Monsieur Jeremy Fritz, agriculteur exploitant notamment des terres sur le ban communal de Pournoy-la-Chétive, où la méconnaissance du dossier soumis à la consultation publique le disputait à la partialité des observations, le conseil a donné un avis favorable au projet par 10 voix contre 4 et un bulletin nul, au terme d’un vote à bulletin secret (une première pour les cinq communes concernées).

Autre manière de procéder à Pournoy-la-Grasse, où le maire, Monsieur Serge Palmieri a lui-même présenté le dossier et les raisons qui le conduisaient à proposer d’émettre un avis défavorable au projet puis ouvert un débat au cours duquel les échanges entre les membres du conseil ont été de qualité, qui s’est conclu par l’expression d’un avis défavorable au projet (8 voix contre et 4 abstentions).

Au final, se sont donc prononcés POUR le projet les conseils municipaux de Coin-les-Cuvry et Coin-sur-Seille, cette dernière dès le 28 septembre, soit dès le soir du premier jour de la période de consultation publique (ce qui en dit tout sur le travail d’analyse préalable des quelques 250 pages du dossier effectué avant d’exprimer un avis sur le projet…), alors que sont se sont prononcés CONTRE le projet les conseils municipaux de Pournoy-la-Chétive, de Cuvry et de Pournoy-la-Grasse.

La balle est désormais dans les mains des services instructeurs du dossier à la préfecture de Moselle qui devront rendre leurs préconisations d’ici 4 à 6 semaines en vue de permettre à Monsieur le Préfet de prendre un arrêté fin décembre ou début janvier prochain.

L’association mettra ce temps à profit pour explorer toutes les pistes qui permettraient d’aboutir à notre objectif commun : faire que ce projet ne se fasse pas à l’endroit pressenti, mais ailleurs, sur un site et dans des conditions qui feront que les risques et les nuisances seront réduits au minimum pour les populations environnantes, et ainsi préserver leur qualité et leur cadre de vie.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé-e-s de tout nouveau développement dans ce dossier dès qu’il se présentera.

Alain Pronost, président de l’Association.

A lire : dans l’article du Républicain Lorrain du 8 novembre 2017 : Trois communes sur cinq retoquent le projet : 

« C’est prématuré de dire ce qu’il ressortira de l’ensemble des requêtes et avis qui nous sont parvenus, résume Alain Carton, secrétaire général de la préfecture de la Moselle. Cette semaine, des réunions internes sont organisées pour analyser les différents avis. Je me laisse la latitude de tout regarder et, peut-être, des points d’amélioration seront à apporter à ce projet, ou pas. Auquel cas, il ne verra pas le jour. Nous donnerons notre réponse dans le mois. »

3 réflexions sur “Avis consultatif des communes affectées par le projet d’unité de méthanisation : le bilan

  1. Frederique Andre

    Bonjour,

    Nous avons reçus ce jour le document ci-joint dans notre boite aux lettres.

    Bien cordialement, Frédérique

    Frédérique ANDRE

    >

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s